Le transport de l'eau potable



raep
L'acheminement de l'eau potable s'effectue au moyen d'un réseau primaire haute pression (Réseau d'Adduction d'Eau Potable), achevé en 1960, et constitué de conduites en acier de diamètre de 250 et 300 millimètres et supportant des pressions statiques comprises entre 18 et 31 bars selon les points. Cette pression élevée permet de desservir par gravité les points les plus éloignés (50 kilomètres) comme les plus hauts (420 mètres) de l'aire à desservir. L’ensemble du réseau est gravitaire à l’exception de la desserte du secteur Sud-Est (commune des Cammazes, Tarn) et de celle des Brunels (Aude), situées à 600 mètres d’altitude et donc alimentées par refoulement.
Sur 65 kilomètres, ces conduites forment un triangle dont les pointes sont les usines de Picotalen et les communes de Puylaurens et Saint-Félix.
28 points de livraison, ou postes, sont répartis sur toute sa périphérie et permettent d'alimenter les réseaux des divers syndicats et collectivités. Ces postes font l’objet d’une télésurveillance permanente (débits, pressions et qualité de l’eau).

Sur 65 kilomètres, ces conduites forment un triangle dont les pointes sont les usines de Picotalen et les communes de Puylaurens et Saint-Félix.
28 points de livraison
, ou postes, sont répartis sur toute sa périphérie et permettent d'alimenter les réseaux des divers syndicats et collectivités. Ces postes font l’objet d’une télésurveillance permanente (débits, pressions et qualité de l’eau).

Depuis 40 ans, l'Institution s'attache à entretenir et sécuriser ce réseau de transport (protection cathodique). Le renforcement de la maille, entrepris en 1970 pour le tronçon entre Picotalen et Saint-Félix (Ø 600), s'est poursuivi en 1986 et 1993 pour le tronçon Blan - Puylaurens (Ø 300), et depuis 1996 entre Picotalen et Blan (Ø 400).

 

Conception, réalisation : Agence ICOM - communication responsable - Toulouse

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).