Traitement des terres de décantation


En 1995-96, l'Institution a construit, sur le site de Picotalen, la première usine du sud-ouest de la France pour le traitement des boues hydroxydes issues de la potabilisation de l'eau.


Effluents
Les effluents, issus de la clarification de l'eau dans les chaînes de potabilisation, sont déshydratés et stabilisés par addition de chaux.

Ils constituent un amendement calcique intéressant pour les sols acides des environs des usines. Ces "terres de décantation" font l'objet d'un Plan d'épandage déclaré en préfecture et les agriculteurs qui souhaitent les utiliser disposent de conseils agronomiques pour un épandage optimal.
Ainsi, elles participent à une agriculture raisonnée.


Un important programme d'investissement de près de 1,2 M € HT est engagé sur cette filière de traitement des boues issues de la potabilisation pour améliorer encore la qualité des eaux rejetées au Sor et leur surveillance.




 

Conception, réalisation : Agence ICOM - communication responsable - Toulouse

Solution de gestion de contenu : Blyss CMS, developpé par Kairn (Toulouse).